Les tissus conjonctifs et les collagènes

 

 


Qu'est-ce que le tissu conjonctif?
Le tissu conjonctif est un tissu de soutien relativement solide et plus ou moins fibreux. Il existe une grande variété de tissus conjonctifs en fonction de l'équilibre des différents constituants, de leur différenciation et de leur fonction. Tous les tissus conjonctifs sont formés par une association de trois éléments: les cellules, la substance fondamentale et les fibres. L'ensemble des fibres et de la substance fondamentale constitue, par définition, la matrice du tissu conjonctif.

 

Les fonctions des tissus conjonctifs sont nombreuses. Ils sont impliqués dans les fonctions de soutien, de protection, de stockage, d'isolation, de transport, de réponse immunitaire et inflammatoire, de réparation tissulaire et de croissance.

 

Les différents types de tissu conjonctif.

Les tissus conjonctifs sont sans nul doute, les tissus les plus représentés dans l'organisme humain. Ils sont très diversifiés, tant sur le plan morphologique que sur le plan fonctionnel. Chaque tissu conjonctif possède sa fonction et participe à la structure de l'organe auquel il appartient (tissu lâche, tissu élastique, tissu cartilagineux, tissu osseux, tissu adipeux, tissu sanguin, etc...). Ce sont les variations de la composition et de la proportion des différents éléments entre eux qui donneront à chaque tissu ses caractéristiques fonctionnelles. Les tissus conjonctifs sont partout dans le corps: les tendons, les muscles, les ligaments, les os, la peau, les artères, l'aorte, le sang, etc.

 

Les tissus conjonctifs sont très riches en collagène

 

Qu'est-ce que le collagène?

Le collagène est une famille de protéines fibreuses constituant les tissus conjonctifs. Ces protéines ont pour fonction de conférer aux tissus une résistance mécanique à l'étirement. C'est la protéine structurale la plus abondante dans l'organisme humain. Le collagène représente 80% du poids de l'ensemble des tissus conjonctifs et d'environ 30% de toutes les protéines de l'organisme.

 

Le collagène est une protéine composée de trois chaînes polypeptidiques associées. Pouvant se combiner de différentes manières, on devrait en toute rigueur parler «des» collagènes, et non du collagène. Chaque type de collagène possède une structure propre et se retrouve dans des organes particuliers. Par exemple, le collagène de type I constitue la trame de l'os et intervient dans la formation de la peau, des tendons, de la cornée et des organes internes. Tandis que le collagène III se retrouve particulièrement au niveau du système cardiovasculaire.

 

 

Vu la répercussion du collagène dans l'ensemble des tissus et organes, les syndromes d'Ehlers-Danlos ont une symptomatologie clinique multisystémique.

 


 

 

© 2010-2017 Association Swiss EDS website: www.swiss-eds.ch